La cosmobiologie : les énergies de la nature

« Nul ne peut être médecin s’il n’est point astrologue » Hippocrate, (460-377 avant J. C.).

Le rôle et le cadre de la cosmobiologie

Le rôle de la cosmobiologie, ou astrologie médicale, n’est pas de convaincre de sa véracité par des faits, mais de vous aider à mieux gérer vos « ressources » personnelles, votre patrimoine héréditaire et, au niveau médical, de vous donner les moyens d’échapper à la maladie. On consulte le cosmobiologue comme on consulte un astrologue : pour des problèmes de vie personnelle ou professionnelle et pour des problèmes de santé, ces derniers étant souvent la conséquence des premiers. Le cosmobiologue n’est pas un « voyant », ni un gourou. Il doit avoir étudié l’astrologie pendant de nombreuses années, de préférence suivi une école et fait des formations de perfectionnement. Il exerce dans le cadre d’un code de déontologie.

cosmobiologie theme astral
Quelque soit notre signe natal, il nous arrive à tous d’être malades. Bien sûr, nous ne faisons pas allusion ici aux maladies très graves, mais aux petits maux, aux malaises, au mal-être que nous éprouvons parfois. Ces symptômes que nous présentons relèvent autant de la pathologie que d’un comportement psychologique. À terme, ces malaises peuvent conduire vers des maladies plus importantes. Il convient de ne pas les négliger.

La carte personnalisée de naissance, sert de guide pour les conseils thérapeutiques, un régime à suivre, des exercices à faire ; elle vous indique un lieu propice au rétablissement, des ambiances favorables, etc. Méthode d’investigation, de compréhension, le thème astral permet également, en connaissant à l’avance les points faibles et notamment votre plexus originel (le premier à « disjoncter » en cas de déséquilibre énergétique), de prévenir les maladies.

Être à l’écoute des ses signes et de ses ressentis

En effet, les symptômes sont des signes distinctifs, des indices singuliers qui nous renseignent sur notre sensibilité, notre vulnérabilité. C’est notre corps et notre organisme qui s’expriment alors sous forme de troubles. Ceux-ci nous semblent souvent communs et ordinaires, mais pour chacun d’entre nous, si nous voulons bien y être plus attentifs, ils ont un sens particulier.
Une migraine, par exemple, est un symptôme. Mais la cause de ce mal de tête, si fréquent dans nos sociétés modernes, peut être très différente selon l’individu.
Le thème natal peut vous aider à découvrir votre symptomatologie. Ensuite, la sophrologie, par ses exercices, va vous reconnecter avec vos ressentis et votre schéma corporel et corriger les déséquilibres du système énergétique du corps.

Une perception holistique

La maladie prend souvent sa source à un niveau subtil, échappant souvent à la médecine allopathique du fait d’une vision purement « mécanique » de la santé. En homéopathie comme en médecine orientale, qui a inspiré la sophrologie, on perçoit la maladie de façon bien plus holistique puisqu’elle est toujours l’indice d’une disharmonie entre l’esprit, la vie et le corps du sujet.

La vocation des thérapies complémentaires est de compléter et non de remplacer la médecine orthodoxe. L’astrologie médicale, ou cosmobiologie, ne doit jamais prétendre se substituer à des approches thérapeutiques ayant fait leurs preuves (lire le code de déontologie), mais la maladie a des symptômes.

La maladie est en elle-même le symptôme d’une problématique dépassant souvent le seul corps :
• mauvaise hygiène de vie,
• stress,
• régime alimentaire inapproprié,
• émotionnel inhibé,
• dépression,
• traumatisme refoulé,
• insatisfaction existentielle chronique,
• inadaptation professionnelle,
• environnement toxique,
• frustration affective ou sexuelle,
• etc.
Un manque ou une difficulté durant trop longtemps ont en effet presque toujours tendance à évoluer en maladie ou en minimum en « bobos ».

Les origines de la cosmobiologie ou astrologie médicale

« Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et ce qui est en bas est comme ce qui est en haut »
Hermès Trismegiste, « La Table d’Emeraude ».

 
De nos jours si l’astrologie a perdu ses lettres de noblesse et est souvent réduite à la fonction des horoscopes, il faut se rappeler que depuis des temps immémoriaux, l’homme a tourné son regard vers le ciel, convaincu qu’il s’y trouvait les forces divines qui présidaient à sa destinée. Pendant plus de 2000 ans avant notre ère, l’astrologie a été considérée comme une science importante par les chinois, arabes, égyptiens et indiens. De nos jours, la médecine orientale tient toujours compte de la position des planètes.

Au début du XXème siècle, réactualisée par Alfred Witte à Hambourg en Allemagne, la cosmobiologie a été ensuite exportée au Etats-Unis vers les années cinquante grâce à Reinhold Ebertin.

Robert Hand lui a donné sa pleine dimension en intégrant les travaux de l’astrophysicien John Addey qui a découvert le système des harmoniques basé sur la résonance des corps planétaires.

cosmobiologie planetes origine

La cosmobiologie a établi un système psychologique d’interprétation permettant de comprendre comment les forces planétaires peuvent influencer notre psychisme et comment ces énergies en s’alliant, se repoussant ou en se contrecarrant, déterminent des profils et des tendances à réagir comme stimuli aux évènements de notre quotidien.

Les 7 principales planètes symbolisent l’alliance et l’interaction de toutes les forces essentielles de l’Univers. A chacune d’elles est attribuée une couleur. Le Soleil qui trône au centre des planètes a la couleur de l’or, tandis que la Lune, qui tourne autour du Soleil est d’argent. Le noir est associé à Saturne, l’orange à Jupiter, le rouge à Mars, le vert à Vénus et le bleu à Mercure.

Ghadiali, médecin indien, auteur de « Spectro chrome metry encycolpedia », prenait en compte des paramètres tels que le thème astrologique de la personne, la position de la Lune… (une grande proportion du corps est liquide et donc influencée par les phases de la Lune), ce qui revenait à appliquer à chaque patient un traitement personnalisé.

Le thème astral : détecter ses forces et ses faiblesses

Cosmobiologie Theme astral
Le thème astral, étude longue et complexe, doit être faite par un spécialiste en astrologie. Fuyez les astrologues « auto-proclamés » pour peu qu’ils sachent vous dire votre signe et votre ascendant ! La cosmobiologie est une discipline technique et vous méritez sérieux et compétence !

A condition de connaître vos coordonnées exactes de naissance (jour, heure et lieu), le thème va permettre au spécialiste en cosmobiologie, le cosmobiologue, de cerner la personnalité du sujet, de reconnaître son tempérament, de localiser les zones corporelles les plus exposées aux atteintes de la maladie et d’évaluer la force de sa résistance.

Le thème astral va permettre de détecter l’origine du mal dont souffre le sujet, les facteurs déclenchants, les conséquences pathologiques. Par les Transits et autres techniques prévisionnelles et avec un « état d’esprit adéquat », il est possible de prévenir (et non pas prédire !) également les périodes critiques.

Le cosmobiologue spécialiste dresse la carte du ciel où sont positionnées toutes les planètes.
C’est la position de ces planètes qui va permettre de connaître :
• Le potentiel de résistance de l’individu,
• Les éventuels déséquilibres de systèmes (sympathiques, endocriniens),
• Les organes vulnérables.

Vers le bien-être au quotidien

Le philosophe Abellio a tenté de définir l’astrologie en disant qu’elle était à la fois : « Un Art, une Science et une Sagesse ». L’astrologie est un langage qui prend parfois une allure scientifique car partant de l’observation du ciel, elle repose sur des calculs précis.

Mais si l’astrologie est une science, elle est science de l’humain, en partant du principe qu’il existe une relation entre l’Homme et l’Univers. L’astrologie est également un art, celui d’interpréter les rapports entre l’Univers et l’Homme qui reçoit les énergies naturelles du ciel et de la nature.

Le thème astral nous apprend à nous connaître et nous permet d’évoluer. Au fronton de Delphes, les anciens avaient gravé : « Connais-toi, toi même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux ».

sophrologie reconnective respirer relaxer detendre ressourcer energiser

Le thème nous dit nos potentialités et nous permet de mieux en tirer partie. Outil de prévention pour le bien-être au quotidien, il nous libère et nous invite à nous prendre en charge et devenir un « chemin de sagesse ».
Une fois les potentialités définies par la cosmobiologie et le dialogue chromatique, vous entrez en action avec avec les exercices de sophrologie.

La prise de conscience et les ressentis

prise conscience ressentis sophrologie
La prise de conscience permet de modifier le regard que nous portons sur notre rapport à nous-mêmes, à l’autre et à tout ce qui existe, à l’ordre des choses. Ressentir le sens de la maladie constitue la première démarche pour s’en libérer. Il est utile de rappeler que la manifestation d’une maladie ou le déclenchement d’un problème sont provoqués par un dérèglement ou un manque d’harmonie dans le corps.

Après l’étude cosmobiologique de votre thème, c’est précisément sur le plan de cette carence ou excès vibratoire que la sophrologie reconnective intervient concrètement. Le corps humain est comparé à un mécanisme admirable et complexe qui est capable de se réparer seul pour autant que les bonnes conditions soient réunies.

La faiblesse organique est donc révélatrice d’une situation extérieure ou d’un état d’âme intérieur qui, une fois arrangé, peut aussi permettre un plus rapide rétablissement.

Lorsque le corps est malade, il doit y avoir une cause qui peut être physique, affective, métabolique ou psychique. Dès lors que la cause est modifiée dans ses états par la sophrologie et que votre « écologie personnelle » est rétablie, le mal est prêt à se guérir de lui-même.


error: Contenus protégés !!